Les métiers d’avenir

Les métiers d'avenir

Pour faire face au chômage et mieux motiver les jeunes diplômés, plusieurs institutions, sites sur l’emploi et autres organismes ont établi une liste de métiers d’avenir. Plusieurs secteurs sont ainsi cités comme prometteurs. Certes, plusieurs spécialités restent parmi les plus prisées, mais il y a des métiers qui prédisent de bel avenir et pour ceux qui cherchent un poste et pour le métier lui-même.

Les métiers d’avenir, quels domaines en sont concernés ?

D’année en année, les activités ont subi des évolutions, et avec, de nouveaux métiers ont fait leur apparition pour devenir des professions très privilégiées dans une entreprise ou en freelance. Ces secteurs porteurs garantissent un futur meilleur, à savoir les métiers du bien-être et de l’environnement dans lesquels le « Hapiness Officer » évolue en assurant une belle ambiance dans l’entreprise, en décelant d’éventuelles tensions au sein d’une équipe et en y remédiant. Le « responsable RSE » est celui qui doit veiller à la bonne marche de la société, au sens propre comme au sens figuré.

Avec l’ère de la technologie, plusieurs métiers ont fait leur apparition dont celui du « spécialiste en cybersécurité » qui assure la protection des données de l’entreprise face aux criminels du piratage et à l’espionnage. C’est aussi le cas pour un « Développeur » qui s’occupe de la conception et de la mise en marche d’un programme dans une entreprise. Et enfin, un « ingénieur en Intelligence Artificielle » devient un technicien incontournable pour être le spécialiste des questions plutôt spécifiques que l’informatique classique n’arrive pas à résoudre.

Les plus attrayants, parmi ces métiers d’avenir, sont les opérateurs dans le monde du digital, du Big Data et du numérique, à savoir le « data scientist » qui procède à l’analyse de données pour les convertir en informations permettant d’obtenir de nouvelles stratégies pour améliorer les services et les produits de l’entreprise. L’ « UX Designer » est un technicien qui se spécialise dans l’ergonomie et le design, et le « growth Hacker » s’occupe des petites stratégies d’espionnage pour le compte de l’entreprise. Les personnes qui exercent ces métiers sont très sollicitées et le salaire est bien évalué.

Le portage salarial, très tendance comme formule

Actuellement, plusieurs employés préfèrent s’orienter vers la formule « indépendant » et on connaît aujourd’hui la révolution du portage salarial dont le fonctionnement leur permet de travailler en autonomie tout en ayant un statut de salarié classique avec les avantages que cela inclut. Devenue un pocédé de prédilection de beaucoup d’employés, cette formule plaît aux jeunes diplômés comme elle séduit les retraités et elle peut servir de transition pour passer à l’auto-entreprenariat.

Le salarié porté, notamment appelé « consultant » pourra ainsi remplir ses missions en toute autonomie, à son propre rythme et avec ses propres approches. Très demandé par les entreprises qui ne veulent pas s’engager dans le recrutement, le portage salarial est une alternative pour bénéficier ponctuellement des services d’un technicien en conseil, en expertise, en audit, en informatique, en gestion de projets et en d’autres domaines.

Des métiers qui vont disparaître

Tandis que des métiers d’avenir assurent la pérennité mais aussi des salaires de rêve, on sait également que, du jour au lendemain, certains métiers peuvent disparaître, comme d’autres sont déjà relégués « aux oubliettes », plus de 2 millions de Français pourraient connaître une vraie crise de l’emploi d’ici quelques années.

En effet, avec les robots qui commencent à s’imposer dans certains domaines et à « voler » certains postes aux humains, on ne sera pas étonné si, en 2050, certains métiers comme ceux des agents de la banque, feraient partie de l’histoire et le Département américain du Travail pense même que 65% des écoliers de nos jours pourraient exercer un métier qui sera inventé prochainement. Une belle illustration de ce que l’avenir nous réserve !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *